Pourquoi les montagnes sont-elles importantes?

Les montagnes jouent un rôle clé dans notre système mondial. Sans elles et leur environnement, la vie n’existerait pas, c’est pourquoi il est essentiel de les conserver et de les gérer de manière durable.

4 raisons pour lesquelles les montagnes sont importantes

Les environnements montagnards font partie intégrante de notre quotidien, car ils couvrent 25 % de la surface de la Terre et tous les habitants en dépendent directement ou indirectement.

Ils nous fournissent de l'eau

L’eau douce est vitale pour notre survie. Une partie très importante de cette eau se trouve dans les environnements de montagne tels que les glaciers, les lacs ou les rivières. Les montagnes fournissent de l’eau douce à plus de la moitié de la population mondiale, tant pour la consommation que pour l’usage domestique, l’irrigation, l’industrie ou la production hydroélectrique.

Pour plus d'informations

Ils fournissent des ressources naturelles

Grâce aux écosystèmes de montagne, nous pouvons obtenir de nombreux matériaux, tels que le bois, la nourriture de base ou l’eau potable. A partir de certains d’entre eux, des énergies renouvelables peuvent être générées, qu’elles soient hydroélectriques, solaires, biomasse ou éoliennes ; bénéfique pour la santé humaine.

Pour plus d'informations

Refuges naturels de la biodiversité

Les régions de montagne offrent un refuge à d’innombrables espèces de faune et de flore endémiques ou menacées : 73 % de ces épicentres se situent dans ces zones. La biodiversité est la clé de la survie de notre planète. Les forêts présentes dans les écosystèmes de montagne sont essentielles pour réduire l’érosion et augmenter la qualité et la quantité de l’air. De plus, ils sont une source de bois en tant que ressource naturelle et agissent comme une barrière physique pour réduire l’impact des catastrophes naturelles.

Pour plus d'informations

Fournissent de la résilience face au changement climatique

Les milieux montagnards ont leurs processus de résilience ou d’adaptation aux facteurs négatifs du changement climatique. Et il en existe plusieurs types, de l’absorption du CO2 à travers les forêts ou l’érosion de certaines roches à la réduction de l’ensoleillement par le reflet des surfaces blanches (effet albédo).

Pour plus d'informations

Pourquoi devons-nous protéger les montagnes?

Le changement climatique met en danger les environnements montagnards. Les changements que subit la planète affectent directement les milieux montagneux, mais aussi tous ceux qui en dépendent : la faune, la flore et nous en tant qu’humains.

Le changement climatique met en danger les environnements montagnards. Les changements que subit la planète affectent directement les milieux montagneux, mais aussi tous ceux qui en dépendent : la faune, la flore et nous en tant qu’humains.

Protéger les montagnes et accroître leur développement durable est primordial et vous pouvez commencer avec des petites actions. Cette protection nous aidera à augmenter la capacité de récupération, à la fois de ses habitants et des principales ressources qu’ils fournissent : de la nourriture, de l’eau ou la conservation de la biodiversité. Les changements climatiques et autres doivent être abordés de manière holistique et, par conséquent, il est essentiel de rassembler des connaissances et de sensibiliser à l’importance des petites actions pour le changement du système mondial envers les montagnes.

Et si on ne protégeait pas les montagnes ? Voici quelques-unes des conséquences du changement climatique directement liées aux environnements montagnards :

Élévation du niveau de la mer

Lorsque les glaciers fondent, ils augmentent considérablement le niveau de la mer. On estime que le niveau de la mer pourrait monter jusqu’à 70 mètres et provoquer non seulement des catastrophes naturelles mais aussi des problèmes d’approvisionnement en eau douce. Cette altération de l’eau salée des océans peut également provoquer l’altération des courants marins avec un changement ultérieur de la configuration du climat mondial et des phénomènes extrêmes.

La pollution des milieux montagnards affecte à la fois aux hommes et aux animaux

L’écosystème est interconnecté comme un grand réseau, dans lequel un petit changement peut devenir un grand problème. Par exemple, si un glacier fond, la pollution piégée dans la glace peut pénétrer dans les rivières et les océans, affectant éventuellement tous les organismes vivants. La même chose peut se produire avec le rejet incontrôlé de substances chimiques dans les systèmes naturels karstiques (espaces de roches solubles façonnés par l’eau), où les eaux souterraines et les aquifères constituent des réserves d’eau potable pour la population de la région.

Augmentation des catastrophes naturelles

Les variations climatiques peuvent déclencher des catastrophes naturelles dans les zones de montagne, telles que des avalanches, des incendies, des inondations… Tout cela peut finir par concerner directement la population et éliminer ou altérer des écosystèmes vulnérables et uniques à certains endroits.

Altération des climats

L’élévation du niveau de la mer, due à la fonte des glaciers, va provoquer une modification des courants marins due au mélange de l’eau douce avec l’eau océanique. Cela entraînera une altération des climats et l’apparition de phénomènes météorologiques sévères tels que des typhons, des tempêtes tropicales ou des variations d’El Niño ou de La Niña.

Perte de biodiversité

Les zones de montagne sont des refuges naturels pour de nombreuses espèces de flore et de faune endémiques ou menacées. Étant un écosystème fragile et un habitat pour des espèces vulnérables, ils en font un endroit très important en tant que point chaud à cet égard.

Augmentation des inégalités dans les zones moins développées

Les zones de montagne sont des endroits vulnérables et moins développés, à tous égards. Étant un écosystème fragile avec l’afflux direct du changement climatique, ces différences peuvent être rendues plus notables et les inégalités, plus grandes.

Déforestation incontrôlée

Les forêts sont un facteur clé dans les zones de montagne, soit parce qu’elles nous aident en augmentant la qualité de l’eau et de l’air, elles sont un refuge pour la biodiversité, elles aident à réduire l’érosion dans les zones où le terrain est très accidenté ou elles sont des barrières physiques. Plus que remarquable pour la protection contre les catastrophes naturelles telles que les glissements de terrain, les coulées de boue ou les glissements de terrain. De plus, ses racines aident à stabiliser le sol et aident à réduire les risques d’inondations.

Soutenez-nous